Sélectionner une page

Comment élaborer un plan d’apprentissage pour la cybersécurité ?

Salut c’est Val, bienvenue dans ce nouvel article, Aujourd’hui j’aimerais vous aider à développer votre premier plan d’apprentissage pour votre projet dans la cybersécurité grâce à mes conseils que je vais vous donner dans cet article.

Les étapes suivantes sont évidentes. Trouvez une ressource pour apprendre, suivez cette ressource, prenez des notes. Soyez explicite dans ce que vous désirez apprendre, la ressource que vous choisissez d’apprendre et comment vous prévoyez d’appliquer ces connaissances. Élaborez un plan d’apprentissage avant de commencer à apprendre pour avoir plus de clarté et d’orientation tout au long de votre processus.

Je vais vous présenter mon approche d’apprentissage de la cybersécurité et pourquoi il est important, allons-y et commençons.

Pourquoi les projets sont importants ?

Dans la cybersécurité et plus précisément dans votre processus d’apprentissage les projets sont vraiment importants pour quelques raisons et j’insiste toujours sur les projets lorsqu’il s’agit de l’apprentissage en cybersécurité parce qu’ils renforcent la partie application de votre processus d’apprentissage d’une connaissance théorique conceptuelle et abstraite. 

C’est certainement l’une des meilleures étapes que vous pouvez réaliser pour vous lancer dans la cybersécurité, mais apprendre à appliquer ce que vous apprenez en salle de classe, d’un cours vidéo ou d’un livre dans des projets du monde réel ou des cas d’utilisation au quotidien, c’est ce qui va vous aider à apprendre les concepts et ensuite être capable d’appliquer ce que vous faites. 

Les projets renforcent vraiment la capacité à appliquer quelque chose et vraiment améliorer votre processus d’apprentissage et d’obtenir une approche plus holistique avec votre apprentissage maintenant quand il s’agit de développer des projets, si vous me suivez sur mon autre canal dans le passé, vous m’avez vu réaliser tout un tas de différents projets en cybersécurité allant de n’importe quoi, comme du théorique ou un projet pratique de type Linux à un projet plus orienté vers la programmation.

Et une des choses que j’essaie toujours de faire, c’est de développer un plan d’ensemble pour commencer et une fois que j’ai ce plan, je continue avec ce plan en suivant en quelque sorte cette structure de base, alors laissez-moi vous montrer une feuille de travail que vous pouvez télécharger pour vous aider à démarrer un projet et en mettant fin à vos idées.

Créer sa feuille de travail

Cette feuille de travail est destinée à offrir un tremplin ou une rampe de lancement dans votre processus d’apprentissage, alors allons-y. J’ai deux ressources pour vous, la première est une liste complète d’idées de projets, vous pouvez la retrouver dans cet article 5 projets à réaliser en cybersécurité que vous pouvez utiliser pour trouver une idée de projet soit suivre directement l’un de ces projets.

Chacune de ces idées de projet a un résumé fort et clair qui permet de comprendre directement le but du projet. Je vous recommande de faire de la même manière pour votre liste d’idées. Donc par exemple si nous souhaitons installer et configurer un serveur web en tant que projet réseau, vous pouvez rajouter vos propres idées de projet spécifique à sa création et ajouter des recommandations pour le projet.

Je vous recommande aussi de compléter par des connaissances nécessaires aux préalables ainsi que des ressources de départ qui vous permettront plus tard de revenir dessus sans trop de soucis. Le but est ici d’inclure un maximum de techniques et de références.

Compléter sa feuille de travail

Donc une fois que vous avez votre idée de projet, ce que j’aime faire c’est créer une base de feuille de travail organisationnelle qui contient quelques ressources de départ ainsi qu’un titre du projet, une description du projet et de plusieurs catégories. 

En général, je remplis une feuille de planification de projet comme celle-ci où je je passe en revue les bases de ce qu’est ce projet, j’alloue un certain nombre d’heures ou de jours par semaine que je souhaite consacrer à la construction de ce projet ou au travail et puis j’ai des ressources de départ

que je peux toujours ajouter ainsi qu’une date de début et de fin. 

Une fois que j’ai rempli un de ces documents, je le mets dans un fichier tableur qui me permettra plus tard de revenir sur ces ressources par exemple. Ce fichier tableur me permet d’avoir une vision globale de mes idées de projets, des projets en cours et ceux réalisés. J’ajoute une page pour chacun afin de garder l’ensemble de la structure du projet dans un seul et même fichier.

Donc comme vous l’aurez remarqué, le but ici est d’organiser au mieux l’ensemble de ces projets avant de débuter car cela vous permettra de garder un contrôle entier sur votre avancement et pouvoir y revenir par la suite pour compléter certaines informations apprises lors de votre apprentissage ou d’ajouter une nouvelle idée de projet.

Étape 1 : Trouvez une ressource, celle-ci peut-être diverse

Trouvez n’importe quel type de ressource comme un cours en ligne, un livre, une plateforme d’apprentissage pour le sujet de votre choix. Utilisez cette ressource. Si vous avez besoin d’aide pour trouver des ressources, voici une liste complète 7 ressources gratuites sur la cybersécurité.

Je vais reprendre l’idée d’installer et de configurer un serveur web pour l’exemple. Si vous souhaitez installer un serveur web, il va vous falloir par exemple choisir Nginx ou Apache. Ensuite il va vous falloir les configurer donc vous avez le choix de procéder manuellement si vous avez déjà les compétences sinon ajouter les fichiers de configuration à votre feuille de travail.

Ensuite pour le choix de l’hébergement vous pouvez par exemple utiliser OVH qui est le premier en Europe de l’hébergement web en octobre 2018. Là encore il est judicieux de procéder à une analyse des prix et d’en faire un résumé sur votre tableur pour pouvoir plus tard si jamais l’envie vous en prend d’en faire une présentation pour votre classe ou votre employeur.

À noter que, à mon sens, la manière de regrouper toutes les informations et de procéder à une explication vous permettra plus tard de vous rendre compte du travail que vous avez fourni pour arriver à votre objectif et comme je vous l’ai dit de pouvoir peut-être présenter votre projet à d’autres personnes intéressées.

Étape 2 : Créer un calendrier d’apprentissage

Le but est ici de vous fixer un objectif dans le temps, l’idée n’est pas de passer quatre semaines sur un projet qui pourrait en mettre une semaine. Vous pouvez par exemple commencer par consacrer un certain temps à apprendre de la ressource de l’étape 1 chaque semaine. Cela pourrait être « apprendre de ce cours pendant 30 minutes par jour ».

Pour le projet du serveur web, fixez-vous trente minutes à la réalisation de l’apprentissage d’une formation sur l’administration d’un service sous Linux. Je vous recommande de vous faire un dossier spécial pour vos cours, il permettra de revenir par la suite pendant votre application.

J’ai l’habitude aussi de réserver un certain temps pour une révision plus globale du projet pour pouvoir remettre en question les différentes méthodes que j’utilise et rechercher de meilleures solutions si je pense rencontrer des difficultés par la suite avec celle déjà utilisée.

Là encore, ne vous éparpillez pas, soyez clair et concis dans ce que vous souhaitez apprendre pendant ce temps d’apprentissage ou de révisions. L’objectif est d’arriver à obtenir une date de fin en prenant en compte les difficultés possibles que vous pourriez rencontrer. Conseil personnel, ajoutez deux semaines de plus pour ne pas vous décevoir à la dernière minute d’un problème qui vous prendrez du temps à résoudre.

Étape 3 : Prendre des notes

Pour mon histoire personnelle, il m’est arrivé beaucoup de fois d’être entièrement plongé dans un cours ou du développement du projet en cours sans prendre des notes. Et quand viennent les problèmes ou même l’idée de vous faire une synthèse de votre travail de la journée… Perdu…

C’est assez frustrant car vous savez que vous l’avez réalisé mais cela ne vous revient absolument pas et pendant une explication devant un employeur, pêcher sur une question bête peut vous faire passer pour une personne qui ne soit pas totalement sûre de son projet.

À partir des ressources d’apprentissage que vous aurez réunies au préalable, prenez des notes détaillées et structurées. Je vous recommande de relire ces notes fréquemment et également de créer des mini quiz ce qui vous permettra de vous tester tout au long de votre parcours.

Étape 4 : Rester cohérent

Ne vous aveuglez pas dans votre apprentissage, vous devez raisonner de manière logique entre l’étape une et l’étape trois. Je m’explique, votre idée va d’abord passer par l’étape du concept puis au fur et à mesure de l’ajout de ressources, de planning, de notes, il va se transformer en projet.

Le plus dur est de rester dédié entièrement à ce projet et ne pas divaguer entre-temps sur d’autres idées qui pourrait se rajouter entre-temps. Je ne dis pas qu’il faut rester les yeux centrés sur le même chemin sans retenir des possibilités d’évolution.

Cependant, vous devez faire correspondre votre idée initiale avec le cheminement de votre apprentissage. Ne pas vous fixez des ressources qui ne pourront être exploitées que pour la moitié du projet, établir un calendrier réaliste en rajoutant par exemple les deux semaines pour prévoir les imprévus et surtout rédiger des notes claires et concises pour éviter de vous y perdre.

Étape 5 : Appliquer ce que vous avez appris

L’application ou la consolidation des connaissances est essentielle pour passer de l’état de traitement conscient à un traitement automatisé, inconscient. Lors d’un nouvel apprentissage, notre cerveau a recours à un traitement explicite, c’est-à-dire une situation d’attention.

Le point essentiel d’un apprentissage et le transfert de l’explicite vers l’implicite, c’est l’automatisation des connaissances et des procédés, cela passe notamment par la répétition et l’entraînement.

Pour ma part, le fait de retenir une connaissance se fait par l’expression de ce que je viens d’apprendre, je m’enregistre ou j’explique directement à des amis. À la fin de votre ressource d’apprentissage, appliquez ce que vous avez appris à travers des projets. Je vous invite à consulter cette liste de projets 5 Idées de Projets en Cybersécurité ou effectuer une recherche simple d’idées de projets.

Conclusion

J’ai moi-même revu mes méthodes au début de mon apprentissage car je trouvais que je passais trop de temps et d’énergie sur des choses simples et la partie de la remise en question et très importante, je n’avais pas la science infuse néanmoins cela ne m’a pas empêché de me reformer sur les bonnes pratiques de l’apprentissage qui est pourtant la base de tout début de projet et j’ai pu continuer mes projets jusqu’à ce jour.

J’espère que ce sera des bons moyens qui vous offriront une rampe de lancement ou d’un simple tremplin pour votre processus d’apprentissage. Je réalise toutes ses étapes quand il s’agit de développer un plan de projet à petite échelle pour mes projets, c’est toujours important d’avoir un sentiment de clarté et d’organisation pour aller de l’avant et comme je l’ai dit, être capable d’appliquer vos connaissances va vraiment vous aider à avoir une approche plus holistique de votre parcours d’apprentissage global en cybersécurité.

Nous arrivons maintenant à la fin de cet article. Pour vous remercier, si vous souhaitez développer votre apprentissage, c’est de regarder sur le lien qui apparaît juste à la fin de l’article. Vous allez pouvoir recevoir 100 % gratuitement la newsletter qui va vous détailler comment est-ce que j’ai débuté dans la cybersécurité et donc vous aurez toute ma méthode d’apprentissage ainsi que mes résultats. Je montre tout, étape par étape.

Je vous laisse découvrir tout ça. C’est simple et rapide, vous mettez votre adresse email, vous recevez le premier email instantanément. En attendant, appliquez tous les conseils que j’ai pu vous offrir et surtout passez à la pratique sans attendre c’est là que vous rencontrerez les possibilités infinies de la création de projets jusqu’à la réalisation.